le jeu annuaire pour les nuls : la lettre L

La lettre L… quelle aile ? celle de cet oiseau…

 

J’ai noté les écrivains mais Il ne vous faut lire que les phrases, les unes après les autres comme un récit :

 

« L’art et la poésie, voilà les deux « L » de nôtre âme » (Georges Sand)

Mais…. « L’âme a deux « L » : la raison et l’amour » (Victor de Laparde)

Seulement… « L’amour cachera sous ses « L » notre fureur et nos plaisirs » (Evariste de Parny)

Finalement… « deux « L » sur la même œuvre, deux cœurs dans le même nid » (Victor Hugo)

Parfois, selon les lettres proposées :« Je connais le désespoir dans ses grandes lignes. Le désespoir n’a pas d' »L » » (André Breton)

Puis des lumières s’agitent : « J’engloutis les cités sous les sables mouvants, je renverse les monts sous les « L » des vents » (Alfred de Vigny)

« Je défie le torrent, les bêtes à « L » et les rampantes » (Henry de Montherlant)

Il est peut être vrai que :« Ce ne sont pas des « L » qu’il faut à notre esprit mais des semelles de plomb » (Francis Bacon)

Soudain, je réfléchis : « Quand tu ouvres à la mésange la porte de sa cage, est ce qu’elle déploie ses « L » de suite ? (Valentine Goby)

Rapidement : « Une nostalgie qui joint les mains au lieu de déployer ses « L » « (Ranier Maria Rilke)

« Parce qu’on croit avoir décroché la lune, on veut croquer le soleil aussi et c’est là qu’on se crame les « L » (Yasmina khadra)

Mais heureusement : « Les amis sont les anges qui nous soulèvent lorsque nos deux « L » n’arrivent plus à se rappeler comment voler » (Guillaume Mussa)

Et eux, n’ont surtout pas oublié que : « Le temps doit emprunter ses « L » à l’imagination » (Orhan Pamuk)

Et aujourd’hui :« Enfin, l’oiseau naguère sans « L », a retrouvé son envergure » (Honoré de Balzac)

Agnès

10 réflexions au sujet de « le jeu annuaire pour les nuls : la lettre L »

  1. Ton billet me rappelle un défi genre cadavre exquis que nous avions fait en construisant une histoire à partir de phrases empruntées à de grands auteurs . Après il fallait retrouver les auteurs , pas toujours évident .
    Ton choix est rtres judicieux bravo .
    Bonne journée
    Bisous

    • Je ne connais pas le défi dont tu parles mais si j’avais pu jouer, je l’aurais fait volontiers. Bonne journée à toi aussi…

  2. Whaou ! t’as fait fort ! 😉
    Tu aurais pu en laisser pour les autres franchement… mdr
    Je ne sais pas laquelle choisir…
    Celle ci j’aime bien :
    Mais heureusement : “Les amis sont les anges qui nous soulèvent lorsque nos deux “L” n’arrivent plus à se rappeler comment voler” (Guillaume Mussa)
    Bonne journée à toi,
    @+

  3. Bonjour Agnes,
    Et là, je me rends compte à quel point je suis en retard sur les défis, je n’en suis qu’au K, mais je pense que je vais sauter un tour..
    Bonne journée

  4. Que de citations avec ces « L » !
    La libellule en a deux et même trois, sinon elle ne pourrait pas voler.
    A si j’avais des « L », je m’envolerais à tire-d’L !
    Bon week-end et amitié.

  5. Coucou Agnès,
    Magnifique ton billet sur le L. Belle recherche et belle imagination. Un grand bravo pour tout ce travail. Merci d’être passée me laisser un commentaire sur ma participation. Bon dimanche et à bientôt. Ely

  6. C’est vraiment super car en lisant ces citations les unes derrière les autres on découvre un joli texte!!!
    Bravo Agnès tu as donné des L à ton article 😉
    Bisous
    Domi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *