Archives

L’AME dédiée à Mali

L’ange, petites ailes, spirituel,

ferait de l’humain, un être divin,

son âme donne la grâce,

d’une grande qualité sans fin,

profondeur d’une préface.

 

Le souffle de paroles, luste de beauté,

l’âme passionnelle, végétale,

dans la tête, âme raisonnable,

âme de la personne dans son unité,

âme présente, ensemble de reflets.. invisibles,

de nos images conscientes… imperceptibles.

 

L’âme, l’une cherche la destruction des phénomènes de la vie

avec les différentes lois comme celle de la chimie,

l’autre, cherche la puissance spéciale,

sur des partitions, dans des récitals.

 

Ame bien présente, anime nos corps,

et celui qui son âme n’a pas quitté, vit encore,

Ame, nous ne pouvons la peser,

ni la décrire réellement, âme, spiritualité,

elle compte dans chacune de nos vies,

comme elle raisonne par comparaison.. l’esprit.

 

Profondeur de l’âme, monde de sentiments,

dont tout ce qui est surface, n’est qu’une ombre furtive….”

Agnès

 

 

elle

Main dans la main,

nous regardons le sapin dans la salle de la maison,

une à une, les boules nous accrochons avec des guirlandes, nous affinons.

 

 Dehors, ensemble, les lumières nous mélangeons

les cadeaux sous le sapin nous installons,

quand tout fût terminé,…

nos yeux se sont croisés.

 

 Sur le perron de la porte, nous attendons les yeux dans le vide,

nous entendons des cris de joie de petites filles,

 à travers les nuages, nous imaginons son profil.

 

 Tout défile, notre vie, notre amour,

nous ressentons son âme délicat,

 elle est notre enfant pour toujours,

De nouveau, les cloches sonnent…  Elle ne viendra pas…”

Agnès