blouz…

 « A 16 ans, période d’adolescence,
où rien ne paraissait aisance,
  je confiais à la montagne, au sommet,
mes tracas, mes soucis, mes secrets.
 
 Un jour, de rage, très fort, j’ai hurlé,
la vie est horrible et méchante,
 l’écho de cette montagne a rétorqué,
chante… chante… chante…. …
 
 De sa réponse, je suis restée béate,
sans hésiter, sans question et avec hâte,
  j’ai pris ma guitare, caressé les cordes, j’ai chanté,
la tristesse et mes tous mes pleurs s’estompaient. »
 
guitare en vedette matériel photo
Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *