blouz…

 “A 16 ans, période d’adolescence,
où rien ne paraissait aisance,
  je confiais à la montagne, au sommet,
mes tracas, mes soucis, mes secrets.
 
 Un jour, de rage, très fort, j’ai hurlé,
la vie est horrible et méchante,
 l’écho de cette montagne a rétorqué,
chante… chante… chante…. …
 
 De sa réponse, je suis restée béate,
sans hésiter, sans question et avec hâte,
  j’ai pris ma guitare, caressé les cordes, j’ai chanté,
la tristesse et mes tous mes pleurs s’estompaient.”
 
guitare en vedette matériel photo
Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *