Le téléphérique de Grenoble

 

 

« A la Bastille, on aime bien monter à pied,

ou dans les bulles, ce jour, en forme ronde,

nous apercevons tous les alentours de la vallée,

nous pouvons même voir le bout du monde.

 

A la Bastille, on aime bien l’histoire racontée,

Sur le dernier promontoire du mont Rachais,

Un très beau fort fût construit dans le Dauphiné,

Connaissant les guerres, des enceintes se sont écroulées.

 

A la Bastille, on écoute, on lit, l’histoire n’est pas finie,

reconstruction de murs, des portes, d’éboulis,

des trous percés dans les façades des rochers,

des immenses voûtes régulières se sont dessinées.

 

A la Bastille, on contemple la vue imprenable,

de Grenoble et de ses environs : histoire inépuisable,  

de ce Y renommé, ce fort n’a plus vraiment de secret,

tous visiteurs pourront trouver réponse dans le musée. »

Agnès

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Le téléphérique de Grenoble »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *