Saint Valentin

Qui peut vivre sans amour,

Sans le son du tambour,

De l’intérieur, musique mélodieuse,

Des voix de la partition …voyageuse.

 Qui peut ignorer ce ressenti,

La glace fond sous le soleil du midi,

Les pétales s’épanouissent vers le ciel,

Quand elles ne sont artificielles.

 Consume ton amour, consume,

Le soir, bienséant le feu,

Effleurant doucement les grumes,

Les sentiments deviendront amoureux.

 

 Je voudrais garder les couleurs,

De l’arc en ciel de mon coeur,

Me métamorphoser en Cupidon,

Et de mon arc, ton coeur deviendra moisson.. »

Agnès 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *