« Une petite fête pour le coeur »

 

Un enfant Galerie photo

 

« Tout joyeux d’avoir trouvé le fil de l’histoire,

il se laisse bercer par la musique de ses bracelets,

il pense à sa mère qu’il va bientôt revoir,

mais ne sait encore qu’elle ne reviendra jamais.

Des mensonges, des non dits, ce pauvre enfant,

finira par découvrir ce qu’il pressent.

 

Des recherches affectifs dans sa quête passionnée,

toutes femmes qui passent en fait une mère imagée,

mais les échecs rencontrés dans cette espérance,

ne fait qu’agrandir son énorme souffrance.

 

Il oublie un instant la principale : sa mamie,

fatiguée par le temps mais toujours là, pour lui…

le langage vrai et pur d’un petit enfant,

nous faisant partager un moment bouleversant,

à travers le drame qu’il connait,  dans ce roman. »

Agnès

 

 

 

6 réflexions au sujet de « « Une petite fête pour le coeur » »

  1. Bonjour Agnès , comme tu n’avais pas mis le lien de ton blog j’ai eu un peu de mal à te retrouver mais me voilà enfin . Je ne savais pas que Gibee avait mis un lien vers mon blog mais je le remercie car ça me permet de découvrir ton univers que je connaissais pas encore . En tout cas merci pour tes encouragements . Amitié

    Lily

  2. Bonjour Agnès

    Tu vois ça marche, comme tu t’es déconnectée, le lien fonctionne et j’arrive directement sur ton blog quand je clique dessus
    Je suis en retard pour commencer ma journée, j’ai eu une baisse de régime et je ne suis même pas aller sur les blogs cette nuit, j’ai dormi de 9h à 5h30 ce qui ne m’étais pas arrivé depuis un bon bout de temps
    Je repasse dès que possible lire ton article
    Bisous et bonne journée en attendant
    Le Noctamplume

  3. Bonjour Agnès
    Il est fort prenant ton poème, mais avenant de vérité et le poète se doit de les transmettre, mais si parfois elles bouleversent et prennent aux tripes.
    J’ai compris ce qui m’était arrivé, j’ai stopper trop net mon traitement à base de morphine pour les douleurs et j’ai eu pas mal d’effets secondaires notoires qui m’ont totalement déstabilisés.
    De ce fait, j’en reprends une dose par jour pour arrêter par paliers et ça va un peu mieux
    Cinq étoiles pour ce beau poème
    Bisous
    Le Noctamplume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *