Nouveau défi : que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre

 

« Entourée de montagnes, facilement je prenais

mon sac à dos pour découvrir la nature, les forêts.

Parfois, je dormais à la belle étoile.

rien ne m’entourait, ni mur, ni toile.

 

J’aimais dès jeune âge partir vers les sommets,

dans les chemins caillouteux parmi les animaux,

les insectes, les fleurs, les arbres, tout est si beau

rien ne me faisait peur, ni précipice, ni cascades d’eau..

 

Je ne savais jamais où j’allais lors de mon départ, 

chaque endroit était une découverte, ici et nulle part.

J’étais plutôt vagabonde, à parcourir des lieux,

à observer ce qui se passait autour et dans les cieux….

 

Ainsi, je suis restée… »

Agnès

 

 

 

 

 

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Nouveau défi : que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre »

  1. Coucou Agnès!!!
    J’étais comme toi lorsque j’étais gamine, j’adorais m’aventurer dans la nature j’étais un vrai garçon manqué lol!!! Je crois bien que je le suis toujours hihi!!!
    Merci Agnès de nous faire découvrir un pu de toi 😉
    Bisous et belle semaine.
    Domi.

  2. Je crois Agnès que j’aurais eu très peur.. Tu étais courageuse mais j’ai toujours vécu en ville et encore aujourd’hui, j’aurais peur de me promener seule à la campagne, encore plus en forêt… Belle semaine

  3. Je crois Agnès que j’aurais eu très peur.. Tu étais courageuse mais j’ai toujours vécu en ville et encore aujourd’hui, j’aurais peur de me promener seule à la campagne, encore plus en forêt… Belle semaine

  4. tu parais bien jeune pour des aventures aussi longues !!
    j’ai toujours été une sauvage mais je ne suis jamais allée jusqu’au sac à dos et la nuit à la belle étoile … il faut dire que j’avais une maman qui s’inquiétait beaucoup 😉
    merci de ce partage !!

  5. je vais vous répondre : j’étais jeune oui, sur la photo j’avais 15 ans. Je partais soit avec des copains, copines, soit seule. Je n’hésitais pas à prendre mon sac. Je n’avais pas peur de partir seule et même encore maintenant. Je suis dans mon élément et il y a tant de choses à voir. Quant à ville, je n’y vais que très rarement, quand je suis obligée, elle m’oppresse et je m’y perd plus que en montagne.

  6. je vais vous répondre : j’étais jeune oui, sur la photo j’avais 15 ans. Je partais soit avec des copains, copines, soit seule. Je n’hésitais pas à prendre mon sac. Je n’avais pas peur de partir seule et même encore maintenant. Je suis dans mon élément et il y a tant de choses à voir. Quant à ville, je n’y vais que très rarement, quand je suis obligée, elle m’oppresse et je m’y perd plus que en montagne.

    • merci Josette. Ne m’admire pas. Quand nous vivons dans un endroit et qu’il nous est familier parce que nous y avons toujours vécu, nous faisons…ce n’est que naturel… Tu vois toi, tes pavés te manquent…tu avais l’habitude de la ville. Et si j’avais à vivre ailleurs, les montagnes me manqueraient aussi.. A bientôt

    • merci Josette. Ne m’admire pas. Quand nous vivons dans un endroit et qu’il nous est familier parce que nous y avons toujours vécu, nous faisons…ce n’est que naturel… Tu vois toi, tes pavés te manquent…tu avais l’habitude de la ville. Et si j’avais à vivre ailleurs, les montagnes me manqueraient aussi.. A bientôt

    • merci ABC… tu l’as vécu donc tu as ressenti les mêmes belles choses dans ces randos… tu les ressens peut être encore maintenant..

  7. Ping : Défi n°129 : Que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître!!! | le blog de la communauté des croqueurs de mots

  8. Ping : Vos participations au défi 130 mené par Enriqueta!!! | le blog de la communauté des croqueurs de mots

  9. Ping : Vos participations au défi 130 mené par Enriqueta!!! | le blog de la communauté des croqueurs de mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *