La cascade de Claix

« L’odeur du sapin, de l’épicéa présents vers la Pissarde,

mes pieds longent le chemin menant à la Cascade,

l’eau caresse les roches, sous ses fils de gouttelettes,

je mets tout mon corps jusqu’au haut de ma tête.

 

Sur l’une de ses grosses pierres, un peintre dessine,

le paysage ; offrant le flux d’eau, les perles dégoulinent,

la rivière descend, glissant comme un cheveu de cristal,

sur le dos de chaque roche, finissant de manière brutale.

 

Je perçois les chants d’oiseaux dans le bruit sourd de l’eau,

quelques pas, quelques mots, de plusieurs badauds,

les heures passent,

je ne me lasse… »

Agnès

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *