PAS SIMPLE !?…. LES PONCTUATIONS

 
 
Un trait sur un point
Oups, surprise et admiration
Un point d’interrogation
Incertitude ? Une question ?
Sur le petit tableau noir,
j’invente un texte, une histoire.
 
Avec sa jolie forme, la virgule,
j’impose ou propose des pauses,
je bascule sur le point virgule,
respire et continue la prose.
Quant à l’énumération ou la citation,
l’un sous l’autre, m’aident les deux points.
 
Puis, soudain, trois points de suspension,
aille, ouille, hé, une suite, une hésitation,
inventé par Guillaume, dit guillemet,
je cite un texte ou insiste sur le mot souligné,
ne point abuser des parenthèses,
elles compliquent la lecture des thèses.
 
Si je souhaite faire entrer des personnages,
les tirets se mettent en rang sous les phrases,
afin de commencer mon chapitre,
des majuscules dansent sur mon pupitre.
Tout énuméré, je reprends et relis,
mes mots un à un sont alignés ! point fini. »
Agnès

Une réflexion au sujet de « PAS SIMPLE !?…. LES PONCTUATIONS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *