Le N….

Elle exerce son métier à Oderen

se marie avec un sergent, pas un capitaine,

ils intègrent la cour napolitaine,

ses phrases ne sont pas du tout mondaines.

Vivant dans une grande richesse malsaine,

elle n’oublie pas ses origines modestes humaines,

a quatorze enfants, dont leurs vies sont incertaines,

de son entourage elle déplait aux châtelaines.

Duchesse, de son franc parler, un phénomène,

première dame de pièces de théâtre contemporaines,

mais qui est donc cette désinvolte sans peine…

Elle n’est autre que…. Madame Sans Gêne… »

Agnès

6 réflexions au sujet de « Le N…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *