L’ACTRICE

« Les lumières éclairées, ses personnages illustrés,

Dès son entrée, nous oubliions sa propre personnalité,

Tant elle apportait dans un fictif rôle,

Des gestes, des postures, de véritables caracoles.

 

Les salles bondées, les couloirs encombrés,

Dans tous les théâtres, le peuple l’a conviée,

Sa valise toujours prête, pour de nouveaux voyages,

Des comédies sérieuses, amusantes ou des naufrages.

 

Elle a pris bon nombre de locomotion dans sa vie,

Sur les planches, elle se lançait aisément dans les récits,

Un soir, elle avait des pages de texte à débiter d’un trait,

Elle entrait en scène… J’ai souris et je me suis levée.

 

Encore dans sa loge, juste avant, elle se maquillait,

Au coin de l’oreille, me tenant la paume, elle m’avait confiée :

« A mon grand âge, je ne sais rien encore,

Je n’en suis qu’à ma première aurore… » « 

 

Agnès

3 réflexions au sujet de « L’ACTRICE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *