Jules et Léontine

« Toute une vie, l’un près de l’autre,
Un long voyage, ils ont traversé,
Cultivant ensemble des épeautres,
Dans leur terre noire sur la vallée.
Qu’ont ils semé ces deux vieux,
De leur passage, dans le Périgueux,
Des graines, des fleurs, des herbes,
Ensemble aussi de farfelus proverbes.
 
Après plusieurs printemps, encore ils s’aimaient,
S’aimaient ils vraiment ou était ce
Une habitude de vie, de la tendresse,
Des souvenirs communs de couleurs passées.
 
De leurs corps, de leurs esprits,
Ils ne formaient plus qu’un,
Après tout ce chemin écrit,
Je lis les lignes de leur destin.
Le brouillard, un matin, l’a emportée,
Lui, de cette perte ne s’est pas relevé,
Amoureux, tous deux jusqu’au dernier jour,
Et à travers leurs âmes, pour toujours… »
Agnès

Une réflexion au sujet de « Jules et Léontine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *