Il n’aurait pu revivre sans elle…

Violin : Picture of the old italian violin on a wall background Stock Photo

« Dans un vieux château rénové,

au fond du couloir,

se dressa une immense armoire.

 

Alors qu’elle jouait sur son PC,

une note surgit du néant,

son corps se dressa machinalement.

 

Une deuxième note résonna,

à petits pas, elle se dirigea vers ce son,

ouvrit les portes, aperçut un violon.

 

D’un linge, amoureusement, elle l’essuya

seules, les cordes semblaient vieillies,

de son index, caressa le sol, le ré, le la, le mi.

 

Contempla l’éclisse, la caisse, le chevalet,

l’ensemble de l’âme et la barre d’harmonie,

les quatre cordes… elle les changea sans bruit.

 

L’archet, sur son étagère, espérait,

qu’un jour, il redonne aux cordes des vibrations,

produisant, des graves, des aigus, des sons.

 

 fond beige, sons, documents, musique classique

 

 

 

Sur son épaule, avec grâce, elle mit

ce violon, des années, oublié,

des virtuoses, s’accorda pour jouer…

 

Back, Berg, Corelli, Monteverdi…

Avec tous ces compositeurs, sans en omettre,

 son archet, son violon, elle forma un orchestre. »

Agnès

2 réflexions au sujet de « Il n’aurait pu revivre sans elle… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *