décembre 2016 : pollution à Grenoble et à Paris

Lettre que j’écris…
« Monsieur Le Président,

Parce que vous êtes le plus haut de la pyramide, je vous adresse une lettre, comme je l’aurais fait au Père Noël, si j’étais restée une enfant…

Jusqu’ici nous avons vécu du noir dans beaucoup de domaines, alors nous avons tous besoin de couleurs…

Aussi, pour redonner un air plus pur à notre environnement afin de mieux voir nos montagnes de loin, afin de mieux voir aussi dans votre ville, la Tour Eiffel, serait il possible de demander à tous les concessionnaires de baisser largement leurs prix.

Le peuple entier pourrait ainsi acheter une voiture dont la pastille serait d’une couleur satisfaisante et l’immatriculation paire ou impaire deviendrait une légende…

Respectueusement
Agnès »

2 réflexions au sujet de « décembre 2016 : pollution à Grenoble et à Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *