Le chemin

Le jour se lève colorant les sommets

donnant une ambiance, une image renouvelée,

Animant toute une vie installée,

au dessous d’un ciel de nuages couronnés.

 

La brume faisant de son existence une mer,

Inutile de chercher alors des repères,

Tout est sombre, d’un coton gris,

remettant en cause l’expérience et l’acquis.

 

Le froid, d’une dominance bleutée,

formant de sa glace des palais,

pour les animaux, ce froid est difficile à traverser,

ils se blottissent dans des trous, des pierriers.

 

L’eau, traçant un parcours ambivalent,

pouvant rouler, gronder, puis se taire facilement,

protégeant des mousses, rongeant les abîmes,

où les formes de pierres se redessinent.

 

Le chemin de toutes les essences,

parcours de réflexions autour des paysages,

décodage des signes dans les images,

construction d’un être dans sa subsistance. »

Agnès

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Le chemin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *