Le Peuil de Claix

« Au fond d’un chemin de terre,

se trouvent une maison, une clairière,

nous aimions alors dormir dans ces lieux,

où nous partagions des instants précieux.

 

Le soir, la chasse au Dahu, nous faisait rire,

les uns se cachaient sous les pins, dans des coins,

d’autres, plus peureux, allaient près du feu se blottir,

après, chacun aimait se retrouver près du festin.

 

Les montées, les descentes, les chemins connus,

avec nos chaussures, nous parcourions les lieux inconnus,

certains épuisés, tout le groupe s’attendait,

en fin de journée, nous étions tous enchantés.

 

Au petit matin, le vent et la neige nous surprenaient,

la barrique d’eau dans les mains, nous puisions à la fontaine,

à quelques mètres de cette maison où fumait la cheminée,

vite, vite, rentrer, était notre pensée certaine.

 

Le Peuil, un lieu où plusieurs d’entre nous

peuvent avoir gardé des souvenirs de jeunesse,

de cette maison, nous avons laissé des confesses… »

Agnès

 

 

3 réflexions au sujet de « Le Peuil de Claix »

  1. Félicitations Agnès pour le test de français.

    Tu en veux des plus difficile, peut-être que les suivants le seront mais tu n’as

    pas eu 100% pour demander des plus difficile…hihi
    À bientôt Agnès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *