Anne

« Elle est dynamique et « guirelette »

Elle n’arrive pas encore à l’âge de la retraite,

Elle n’était pas prête, sa vie bascule,

Connaissance de sa pathologie SLA au crépuscule…

 

Pathologie dont on ne parle pas,

Pathologie, qui, au début ne se voit pas,

Pathologie qui ronge petit à petit,

Pathologie, véritable « saloperie ».

 

Son combat de tous les jours,

Lui fait garder de l’espoir,

L’amour des êtres qui l’entourent,

lui évite de broyer du noir. »

(dédié à Anne) Agnès

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *